Dossier Spécial Féminisme, Faits de Société

Sexisme : Les hommes le subissent aussi

Dans la conscience populaire, le mot sexisme ne se rapporte qu’à la femme. Cela est tout à fait compréhensible puisque les femmes en sont les premières victimes. Pourtant, le sexisme se définit comme un ensemble d’actes, une attitude discriminatoire qui se base sur le sexe ou le genre de la personne qui en est le sujet.

Cela sous-entendrait que ce mal peut avoir une cible autre que la gent féminine. Les hommes le subissent donc également. Ce sexisme au masculin passe facilement inaperçu. Dans le but de lutter contre les inégalités, il serait important de prendre conscience de cette réalité trop souvent occultée.

Découvrons donc ensemble, comment ces messieurs vivent le sexisme.

Une conception genrée de l’homme

Comme nous l’avions dit dans notre article sur la masculinité toxique (je vous invite d’ailleurs à le relire😉), la société patriarcale dans laquelle nous vivons oblige les hommes à être « forts ».

Cette force se manifeste dans tous les sens du terme, plus précisément de façon physique ou émotionnelle. Elle doit s’exercer sur toutes les personnes qui les entourent, hommes ou femmes.

La philosophe féministe Olivia Gazalé a écrit un bouquin très intéressant sur le sujet : Le mythe de la virilité : un piège pour les deux sexes. Dans son livre, elle parle de l’obligation des hommes d’être puissants, vainqueurs et performants.

Tous ceux qui ne se retrouveraient pas au summum de l’expression de la virilité seraient automatiquement efféminés. Après tout, quand on y pense, la plus grande insulte pour un homme est d’être traité de… femme.

Pour se retrouver du côté des vrais hommes, les personnes de sexe et genre masculins adoptent alors ces codes sexistes de la masculinité dans un but conformiste. Ce qui a des conséquences souvent désastreuses.

Le sexisme au masculin ou l’homme dépourvu d’émotions

Photo de Ketut Subiyanto sur Pexels.com

La force est incompatible avec l’expression des émotions dans la conception virile ou patriarcale. Le sexisme dans cette situation se manifeste par le fait de mettre la honte à un homme qui fait preuve de vulnérabilité.

Une femme en pleurs est presque érotisée dans la culture populaire tandis qu’un homme dans cette situation est traité de faible. En conséquence, les hommes gardent en eux énormément de choses. La dépression masculine passe inaperçue et 75 % des personnes qui se suicident sont des hommes.

Le sexisme au masculin ou une banalisation des agressions

Commentaire d’un internaute sur un article dénonçant les violences conjugales faites aux hommes

Vous l’aurez compris, les hommes sont soumis à tout un tas d’injonctions sociales au nom de la virilité. Ils doivent être forts, puissants ou encore victorieux. Il est inconcevable alors qu’un homme puisse être victime de violences, surtout si celles-ci proviennent d’une femme.

Ces pensées sexistes ont malheureusement un impact nocif sur les victimes de viol ou de violences conjugales qui sont carrément objet de moqueries. Quand on ne rit pas à leurs dépens, on a du mal à les croire.

Le cas de l’acteur américain Johnny Depp illustre parfaitement cette situation. Son épouse qui était violente envers lui se moquait souvent de lui, car il «n’est pas un homme et personne ne pourrait le croire».

De nombreux hommes subissent un harcèlement sexuel en silence par peur d’être l’objet de railleries. Les attouchements physiques ou les remarques déplacées ne devraient pas « déranger » un homme même quand il se sent gêné. C’est tout simplement une preuve de sa virilité.

Le viol est également banalisé chez les hommes. Il arrive même qu’on dise à une victime qu’elle devrait se sentir chanceuse de son traumatisme. En conséquence, les attouchements et agressions sexuelles sur les jeunes garçons sont passés sous silence, voire revendiqués.

On fait quoi maintenant ?

Dans cet article, j’ai voulu attirer votre attention sur les conséquences les plus graves du sexisme chez les hommes. Mais il y en a beaucoup d’autres. Tout comme les femmes, ces messieurs subissent chaque jour des micros agressions questionnant leurs capacités à être de vrais hommes.

Le chanteur français Eddy de Pretto nous en fait part de manière poétique dans sa chanson mon kid. En se penchant sur la question, on se rend compte d’une chose : personne n’est vraiment heureux à cause de la façon dont nous avons construit notre société.

On devrait tous pouvoir exprimer notre ressenti sans crainte de représailles. On devrait pouvoir être qui on est. Il est important en tant qu’hommes et femmes qui réfléchissent et se battent pour un bien être sociale, de déconstruire en nous le sexisme intériorisé.

Il est important de construire une masculinité positive. Encourageons les jeunes garçons à développer leur intelligence émotionnelle. (Comme le dit si bien l’ogre Shrek, mieux vaut dehors que dedans😆)

Et pour les hommes qui chaque jour souffrent de ces injonctions sociales, vous pouvez vous lâcher du lest. Respirez, vous êtes humains. N’hésitez pas à aller voir un psychologue si vous n’allez pas bien. Vous n’êtes pas seuls.

Agoodojie !

2 réflexions au sujet de “Sexisme : Les hommes le subissent aussi”

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s