Femme Badass Du Mois

Angélique Kidjo,chantre du girl power

Angélique Kpasseloko Hinto Hounsinou Kandjo Manta Zogbin Kidjo a bercé l’enfance de beaucoup d’africains. Qui n’éprouve pas un peu de nostalgie en écoutant Wombo Lombo, Batonga ou même Mama Africa ? Angélique Kidjo fait partie des joyaux musicaux de ce vaste continent qu’est l’Afrique. Elle est bourrée de talents et ses cinq Grammy Awards nous le confirment.

Mais saviez vous qu’en plus de sa musique la Diva était une femme engagée ? Et bien, à Agoodojié, nous trouvons qu’elle est une Femme Badass et nous vous en livrons les raisons de suite.

Pour l’égalité des genres

Angélique Kidjo se bat pour l’égalité des genres en Afrique. Elle s’insurge contre les inégalités criardes qui existent entre les hommes et les femmes, les garçons et les filles.

Pour elle, l’éducation à la maison doit être revue afin d’être plus équitable car c’est par ce canal que les inégalités de genre pourront se régler en Afrique. Les parents ont l’obligation de s’assurer que tous leurs enfants peu importe leur genre aient les mêmes droits.

Pour l’éducation des filles

Le rôle d’Angélique Kidjo en temps qu’ambassadrice de L’UNICEF n’est un secret pour personne. Mais elle fait beaucoup plus qu’être une ambassadrice. Fervente croyante et défenseure de la capacité des femmes et filles à jouer un rôle prépondérant dans le développement du continent, elle a créé en 2006 sa fondation Batonga. À travers cette fondation, Angélique aide des filles défavorisées à avoir accès à un enseignement secondaire et supérieur. Batonga intervient dans plusieurs pays du continent comme le Bénin, la Sierra Leone, le Mali, l’Éthiopie etc…

Son rêve est que les filles africaines soient à l’image du succès.

Pour l’autonomisation de la femme africaine

L’indépendance financière des femmes en Afrique est l’un des combats de la Diva béninoise. Afin d’accompagner les femmes dans leur autonomisation et dans la création de Petites et Moyennes Entreprises, Angélique a porté le projet AFAWA  (Action positive pour le financement en faveur des femmes en Afrique).

Ce projet vise à fournir le financement nécessaire aux femmes pour lancer leurs activités. Il apporte un soutien aux femmes entrepreneurs vers la réalisation de leurs projets.

En 2019, elle a réussi à obtenir un financement lors du G7 de 251 millions de dollars pour le projet AFAWA.

Angélique Kidjo est un trésor pour le Bénin et pour l’Afrique. Elle est la preuve que quand on a une voix il faut pouvoir l’utiliser pour les causes qui en valent la peine. Et pour cela, elle est notre Femme Badass du mois.