Femme

Ma première féministe

On l’appelait le roi.
Elle avait réussit à s’élever socialement et financièrement dans une communauté hyper patriarcale. Elle a vécu une vie à l’antipode total de ce qui était attendu de la femme haussa.
Transitaire, employeure, mère célibataire, soutien financier principal de sa famille, influence,  relations. Elle avait brisé trop de codes pour ce qui était attendu de la bonne femme.
Elle était l’une des rares femmes à exercer la profession de transitaire qui était considéré comme un métier d’homme.
Dans un milieu où les femmes non mariées étaient mal vues, elle s’est quand même séparé de son mari lorsqu’elle n’était plus heureuse et n’a pas eu peur du rôle de mère célibataire.
À une époque où l’autorité de la femme était souvent contestée professionnellement, je l’ai vu employer des hommes comme des femmes et les diriger d’une main de fer.
Dans un milieu où souvent ce sont les hommes qui s’occupent de leurs familles, je l’ai vu payé les factures d’électricité, d’eau, les impôts, les frais de fêtes de sa famille.
Je l’ai vu se remarier avec un homme moins fortuné qu’elle. Et quand je lui ai demandé pourquoi,  elle m’a dit : il me donne la paix du cœur.
Quand je lui ais dit que je ne voulais pas me marier, elle m’a répondu : je prie pour que tes expériences avec les hommes soient bonnes et que tu change d’avis. Tu ne vivras pas mes douleurs.
Quand je lui ai dit que je veux devenir avocate, elle m’a dit : tu seras plus que ce que j’ai été. Tu seras grande et puissante.
Elle ne m’a jamais fait sentir qu’une femme devait se soumettre à un homme ou qu’une femme était moins qu’un homme.
Elle m’a appris qu’une femme devait se battre pour ne dépendre de personne et que je ne devais tolérer des abus de personne.
Je lui ais demandé quel est son rêve. Elle m’a dit qu’elle rêve d’écrire une autobiographie.

Un article est trop court pour raconter combien elle a été grande et puissante. Mais en ce mois qui l’a vu naître et mourir je souhaite lui rendre un petit hommage.

Il m’a fallut 5 ans pour commencer à comprendre la femme formidable que tu as été Maman.
Cinq ans pour reconnaître que tu as été ma première inspiration.
Ma première féministe.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s