Dossier Spécial Féminisme, Faits de Société

Féministes : Top 8 des préjugés des hommes africains

Quand on est un (e) féministe qui s’affirme, on peut avoir la vie dure dans notre société patriarcale. En effet, le féminisme est encore énormément mal compris et de nombreux préjugés empêchent la plupart d’essayer de l’appréhender. Les femmes qui se revendiquent féministes sont mal perçues, et ce mot si simple est très souvent utilisé comme une insulte. Certaines femmes qui sont pour l’égalité de droit entre les sexes développent une certaine phobie de ce mot, car elles veulent quand même être bien vues par la gent masculine.

Alors aujourd’hui nous avons décidé de vous répertorier quelques-uns de ces préjugés que nous nous amuserons à déconstruire.

1: Les féministes détestent les hommes

« Les féministes sont un groupe de femmes en colère qui détestent les hommes ! ». C’est probablement l’assertion la plus célèbre sur les féministes. Elle est cependant erronée. La haine des hommes n’est aucunement à la base du féminisme. C’est plutôt la volonté d’améliorer la condition des êtres humains dans la société et de faire reconnaître les prérogatives qui sont dévolues à la femme du simple fait qu’elle soit un être humain.

Certains hommes peuvent se sentir menacés par le féminisme, car les règles sociales qui maintiennent les femmes en bas de l’échelle sociale leur est bénéfique. Ils se complaisent dans cette situation injuste. Mais sachez cependant messieurs, que nous ne vous détestons pas ! Nous voulons juste plus de liberté et la reconnaissance de nos droits. Qui plus est, j’en connais des hommes qui sont des féministes! On ne peut pas dire que c’est parce qu’ils se détestent non? Non, ils ont juste compris le sens et l’enjeu de la revendication.

2: Les féministes ne se marient pas!

Bien sûr que je n’ai pas peur d’intimider les hommes. Le genre d’homme qui se sent intimidé par moi ne m’intéresse pas. Chimamanda Ngozie Adichie

On a tous entendu le cliché de la femme féministe aigrie, triste ou encore frustrée, car elle fait fuir les hommes. Cette femme-là ne se marie pas, surtout pas en Afrique. C’est encore une fausse assertion. Elle naît du fait qu’en général les femmes féministes savent exactement ce qu’elles recherchent dans un mariage. Elles ont la force de leurs convictions et n’acceptent pas les situations où elles se sentent opprimées. C’est la raison pour laquelle dans la pensée de certains hommes il est impossible que la féministe se marie.

Chimamanda Ngozie Adichie, l’écrivaine féministe et bien d’autres féministes qui s’assument sont aujourd’hui mariées. La féministe vieille fille pour toujours en raison de son combat est un mythe, mesdames !

3: Les féministes veulent dominer les hommes

Le féminisme est un courant de pensée qui prône l’égalité socioéconomique et politique des genres. Le féminisme se bat pour une société plus juste pour tous. Les féministes ne cherchent pas à dominer les hommes, elles veulent leur être égales en dignité et en droits !

4: Un vrai africain ne peut pas être féministe

Dans les années 1800, un siècle avant la naissance du féminisme en Europe et en Amérique, le roi GUEZO accomplissait des actes dignes d’un pur féministe. Thomas Sankara, l’ancien président du Burkina Faso était un féministe affirmé. De nombreux hommes connus ou inconnus se battent aujourd’hui pour une société plus égalitaire en Afrique. On peut être homme et Africain et croire en l’égalité des sexes !

5: Le féminisme ne concerne que les femmes

Le féminisme ne concerne pas que les femmes. Les règles sociales contre lesquelles ce mouvement se bat sont également opprimantes pour la gent masculine. La masculinité toxique et tout ce qui en découle font partie de ses combats, tout comme l’écologie ou la protection des enfants. Les actions du féminisme concourent au bien-être de tous.

6: Les féministes ne sont pas drôles

Ce préjugé vient du fait que les féministes n’arrivent pas à apprécier les blagues sexistes. Ce qui est tout à fait légitime. Savez-vous que ces blagues font partie des violences basées sur le genre ? Elles ont un impact énorme sur la société et sur la condition des femmes dans la société. Comprenez alors qu’il soit difficile de rire de quelque chose qui fasse souffrir.

7: Le féminisme va détruire les valeurs africaines

Les valeurs traditionnelles africaines doivent être préservées contre le féminisme paraît-il. Ces mêmes traditions qui oppriment les femmes et qui excusent des faits dangereux et graves comme l’excision ou les mariages précoces. La tradition est le reflet de notre identité culturelle. Cependant, lorsqu’une tradition crée plus de souffrances que de joies, qu’elle bafoue des droits et asservit, c’est notre devoir à tous de nous interroger sur sa pertinence.

Chimamanda N’gozi Adichie disait « La culture ne crée pas les gens. Les gens créent la culture. S’il est vrai que notre culture ne reconnaît pas l’humanité pleine et entière des femmes, nous pouvons et devons l’y introduire ». Ne trouvez-vous pas cela juste?

8: Le féminisme est incompatible avec l’Afrique

Le continent africain a pourtant connu de nombreuses sociétés matrilinéaires ou les femmes avaient du pouvoir. Elles ont fait des guerres, elles ont dirigé des royaumes. Elles ont occupé de hauts postes et ont activement participé à la grandeur de leurs royaumes ou empires. Et aujourd’hui, l’Afrique compte à lui seule une dizaine de courants féministes différents qui ne sont pas nés de la dernière pluie. Vous le découvrirez dans un prochain article.

Le féminisme et l’Afrique ont un lien très étroit. Avant l’arrivée des colons, l’Afrique n’avait pas besoin du féminisme tel que nous le connaissons. Aujourd’hui, elle en a besoin pour se souvenir de sa véritable identité.

Femmes, hommes nous avons tous besoin du féminisme. Arrêtons de vulgariser ces préjugés et apprenons plutôt comment user du féminisme pour aller vers un monde plus équitable.

1 réflexion au sujet de “Féministes : Top 8 des préjugés des hommes africains”

  1. Merci pour ce debunking ! C’est plus facile pour beaucoup de s’attaquer à des hommes de paille que de se poser la question de leur privilèges et des actions de remise en question à mettre en œuvre pour une société plus juste pour tou-te-s.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s