Femme Badass Du Mois

Chimamanda Ngozi Adichie: l’intelligence a du chic!

Il y a quelques semaines, je suis tombée sur une interview d’une femme remarquable. J’ai été tellement attirée par son esprit que j’ai couru sur la toile en découvrir davantage sur elle. Elle est tout de suite entrée dans mon top des femmes inspirantes. Elle est africaine, elle est belle, intelligente et elle a du style! Découvrons ce joyau du continent africain.

Un talent incontestable

Chimamanda Ngozi Adichie est une écrivaine nigériane qui à 40 ans, faisait déjà partie des 50 plus grands leaders du monde selon le magazine américain Fortune Magazine. Elle est née et a grandi au Nigeria bercée par la culture Igbo et la littérature anglaise. Partie poursuivre ses études aux États Unis, son parcours fut brillant, marqué par de nombreux diplômes dans les universités les plus prestigieuses du pays ( John-Hopkins, Yale…).

Romancière talentueuse, ses œuvres connaissent un immense succès avec des nominations à différents prix littéraires et sont couronnés par de hautes distinctions telles que l’ Orange prize for fiction et l’Anisfield-Wolf Book Award pour son roman Half of a Yellow Sun en 2007.

Son roman Americanah qui dénonce le racisme, la pauvreté et la discrimination avec un humour caustique fait partie de la sélection des 10 meilleurs livres de 2013 du New York Times et sera adapté au cinéma par Lupita Nyong’o qui en rachète les droits d’adaptation.

Un féminisme engagé

D’aussi loin qu’elle se rappelle, elle se disait féministe avant même de connaître ce mot. Pour elle, un féministe est « un homme ou une femme qui reconnaît que “oui, il y a un problème avec le genre aujourd’hui et nous devons faire en sorte de le résoudre, nous devons faire mieux»

Son célèbre TED talk sur le féminisme qui deviendra un livre ( we should all be feminists ) a inspiré Beyoncé pour sa chanson Flawless dans laquelle elle sample une partie du discours; mais également la marque Dior qui reprend ses mots sur des tee-shirts.

Son dernier livre Chère Ijeawele ou Un manifeste pour une éducation féministe, est une lettre en réponse à son amie Ijeawele, qui lui demandait conseil afin d’offrir à sa nouvelle-née une éducation féministe. Chimamanda Ngozi Adichie lui (et nous) propose quinze suggestions pour éduquer des filles féministes, qui font de sa lettre un véritable manifeste.

« Apprends lui que l’idée des rôles des genres n’a pas de sens. Ne lui dit jamais de faire ou de ne pas faire une chose parce que c’est une fille. Parce qu’être une fille n’est jamais une raison pour quoi que ce soit »

Un regard franc sur la politique

Commentatrice sociopolitique, Chimamanda n’hésite pas à donner son avis sur les politiques africaines. Pour elle, les dirigeants africains souffrent collectivement d’un manque de leadership. Si les pays africains avaient eu de bons leaders, les pays seraient plus unis, plus riches de leurs diversités; et il y aurait moins de détournements de fonds publics. « La corruption est un fléau, mais l’incompétence et la culture de la médiocrité sont bien pires » dit elle dans une interview de Jeune Afrique.

Elle n’est pas plus tendre avec le président américain Donald Trump. En ses termes « il ressemble beaucoup à un potentat africain, il est intentionnellement et obstinément ignorant, très irrespectueux des autres. Ce genre de choses, ou le fait que des membres de sa famille prennent une part active dans le gouvernement sans que personne ne sache pourquoi et quelles sont leurs qualifications… »

Ce qui est sûr, on aime sa franchise qui ne dénonce que la vérité.

Une féminité assumée

L’auteure reconnaît et assume être une fashion victim. Pour beaucoup, une féministe ou une intellectuelle doit avoir un look plus masculin pour être prise au sérieux. Chimamanda refuse de se conformer à cette idéologie. Elle affirme d’elle même être « une intellectuelle passionnée par la politique, l’histoire et les idées, qui adore porter des talons hauts, se maquiller et s’habiller comme bon lui semble! » Et cela est très rafraîchissant dans une société où malgré l’évolution des choses, les codes vestimentaires d’une femme sont toujours jugés de près.

Pour aider l’économie de son pays, elle a lancé le projet « Wear Nigerian » pour inciter les nigérians à porter plus de créations de la mode nigériane, et met en valeur les créateurs à chacune de ses apparitions publiques. Et c’est un plaisir pour nos yeux!

Femme de caractère, fière de ses origines, qu’elle porte dans les plus hautes sphères, un talent incroyable pour raconter des histoires qui changent le monde, classe et féminine avec un franc parler farouche, inspirante, voilà tant de raisons qui font de la belle nigériane notre femme baddass du mois.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s