Beauté

Épilation : quelle technique est faite pour vous ?

Vous avez du mal à choisir une technique d’épilation avec la pléthore de méthodes existant sur le marché ? Cire chaude, cire froide, et lumière pulsée vous évoquent plus la fabrication de bougies que des moyens d’épilation ? Cet article est fait pour vous. Découvrez toutes les techniques d’épilation, leurs avantages et inconvénients et déterminez THE method faite pour vous!

L’épilation qu’est ce que c’est ?

Elle consiste à enlever temporairement ou définitivement les poils présents sur la peau humaine masculine ou féminine. (Bien sûr on peut épiler son chien ou son chat s’il veut bien mais ce n’est pas tout à fait la même chose 😅).

Elle peut concerner toutes les parties du corps, des plus visibles (visage, jambes, bras, etc.) aux plus intimes (poils pubiens…).

Il existe principalement deux types d’épilation:

  • l’épilation temporaire: les poils retirés finissent par repousser après une durée variable dépendant de la technique utilisée, et;
  • l’épilation définitive: les poils sont détruits avec leur « poche de pousse », ce qui fait qu’ils ne repoussent plus.

Les techniques d’épilation temporaire

Les méthodes de cette catégorie d’épilation sont souvent les plus connues, avec en tête de liste le rasoir. Elles permettent une épilation avec une repousse des poils d’une durée variant entre deux jours et 4 semaines selon la technique utilisée.

Le rasoir traditionnel

Incontournable, c’est certainement la plus célèbre des techniques d’épilation. Le rasoir permet d’épiler quasiment toutes les parties du corps sauf le visage (son utilisation y est fortement déconseillée).

Il a l’avantage d’être économique car peu cher, indolore (tant qu’on fait attention à ne pas se couper), facilement transportable partout (idéal en vacances). Il permet un rasage express pour les situations pressées et n’exige pas une longueur minimum de poils pour épilation.

Néanmoins la repousse des poils est très rapide (2-3 jours), avec des poils drus et épais à la repousse. Il est très irritant surtout pour les peaux sensibles. Boutons, poils incarnés, sécheresse et rougeurs peuvent apparaître. Vous risquez également des coupures si vous n’êtes pas prudent.

Pour bien s’épiler au rasoir, veillez à bien exfolier votre peau avant le rasage, utiliser un gel à raser ou de l’eau et du savon pour faciliter le glissage du rasoir, hydrater la peau par la suite et éviter les zones plus fragiles.

Le rasoir électrique

Homonyme du traditionnel, le rasoir électrique est plus sophistiqué avec plusieurs lames vibrantes ou à têtes rotatives, une batterie intégrée ou à brancher sur secteur, fournissant une plus grande puissance.

Très prisé par les hommes pour leur barbe, il est surtout efficace pour le rasage des demi-jambes. Il rase souvent de moins près que le rasoir traditionnel. Les risques de blessures sont cependant moindres. Pour le reste, ses avantages et ses inconvénients sont semblables à ceux du rasoir traditionnel.

La crème dépilatoire

Deuxième méthode la plus connue, il s’agit d’une épilation chimique. Les poils sont dissous suite à un contact prolongé avec le produit, dont le principe actif est l’acide thioglycolique. Ces crèmes peuvent convenir à toutes les parties du corps, certaines étant spécialement formulées pour les zones sensibles (visage et aine).

Il suffit d’étaler la crème en couche épaisse sur la zone à traiter, laisser reposer minimum 5min, maximum 10min puis la retirer à l’aide de la spatule fournie. Finir par rincer abondamment la peau. Et hydrater la peau avec une crème.

Elle à l’avantage d’être indolore, très simple d’utilisation, la repousse est moins rapide et moins drue qu’avec le rasoir, et elle laisse la peau très douce. De plus c’est aussi une méthode peu onéreuse. Et de nombreuses marques en proposent.

Cependant la durée de repousse reste relativement courte (4-5jours); et les risques d’irritation de la peau, rougeurs et allergies ne sont pas exclus. Elle est déconseillée aux peaux souffrant d’eczéma. Et inconvénient relatif, ces crèmes dégagent une odeur très désagréable.

Le fil

Aussi appelée épilation indienne, turque ou libanaise, l’épilation au fil est une technique de choix dans l’épilation des zones du visage. Elle trace parfaitement la ligne des poils au niveau du menton, des joues, des pommettes (chez les hommes), des sourcils et de la lèvre supérieure (chez les femmes).

Emprisonnés entre deux fils en coton fins mais très résistants, les poils sont arrachés avec leur bulbe.

Comme avantages, c’est une méthode 100% naturelle qui peut être pratiquée sur tous les types de peau, même les plus sensibles; il n’y a aucun risque de brûlure ou d’irritation; elle est efficace sur tous les poils, même les plus courts. On constate très peu de poils incarnés et la repousse du poil est plus lente.

Néanmoins elle nécessite une esthéticienne qui maîtrise parfaitement la technique, impossible à réaliser chez soi à moins que vous appreniez à le faire vous-même. Et cette technique ne se prête qu’aux zones du visage.

La cire

Elle est également une méthode réputée pour l’épilation. Personnellement, c’est celle que je prise le plus du fait de son efficacité (la peau est vraiment nickel et douce), et de sa durée d’action (3 à 4 semaines de sérénité).

Vous avez le choix entre la cire froide et la cire chaude. La cire froide vous est recommandée si vous avez la peau sensible ou une mauvaise circulation sanguine. Elle limite la dilatation des petits vaisseaux, évite les rougeurs et il n’y a pas de risque de brûlure.

La cire chaude permet de dilater les pores et de retirer plus facilement les poils à la racine, elle rend également l’opération plus agréable à condition de ne pas se faire brûler.

Le principe est le même pour les deux types de cire. La cire est étalée sur la surface à épiler, et est retirée à l’aide de bandes en papier qui emprisonnent les poils à la racine. Pour la cire froide, les bandes sont pré-faites avec la cire dessus. Il suffit de les appliquer sur la zone souhaitée, de lisser dans le sens du poil et retirer dans le sens inverse.

L’avantage de cette méthode est bien sûr l’efficacité du résultat, et la durée plutôt longue avant la repousse des poils. De plus les poils repoussent plus fins et l’épilation devient moins douloureuse au fur et à mesure. Elle peut se faire sur toutes les parties du corps, même les plus intimes.

L’inconvénient principal reste la douleur! Il faut le dire, ça fait mal. Surtout les premières fois. C’est une technique qui nécessite aussi qu’on se rende dans un institut de soins esthétiques, au moins pour les première fois; quitte à s’armer d’habileté et de courage pour le faire à la maison.

Elle demande aussi un minimum de matériel: la cire, de quoi la chauffer (micro-ondes, ou appareil spécial) et des bandes de papier. N’oubliez pas de bien exfolier la peau avant et de l’hydrater à souhait après. Parce qu’il existe tout de même des risques de survenue de poils incarnés. Enfin, l’épilation à la cire nécessite une repousse de poils minimale de quelques millimètres.

Le sucre

L’épilation au sucre est une cousine de l’épilation à la cire. Très réputée en Orient, elle consiste à fabriquer une sorte de caramel avec du sucre et du jus de citron pour avoir une matière ressemblant plus ou moins à la cire. La mixture permet d’exfolier la peau tout en l’épilant. Elle convient pour épiler les zones sensibles, mais elle provoque souvent des poils incarnés.

Les épilateurs électriques

Ces petites machines, qui ressemblent un peu à des rasoirs électriques, arrachent les poils à l’aide d’un mécanisme qui varie d’un modèle à un autre. Elles s’utilisent principalement sur les jambes.

Contrairement à l’épilation à la cire, cette technique ne nécessite pas que la repousse des poils soit très longue pour fonctionner. Elle est propre et ne fait pas de dégâts. La durée de repousse est plutôt longue (4semaines). Au fil du temps, le poil repousse plus lentement et plus fin.

Comme inconvénient, on peut citer le coût de l’appareil qui est plutôt onéreux. Mais celui-ci est rapidement amorti par la durée d’utilisation (plusieurs années sans avoir à racheter du nouveau matériel).

La méthode est très douloureuse. Il arrive parfois que les poils soient coupés plutôt qu’arrachés. Dans ce cas, ils repoussent rapidement et drus, comme s’ils avaient été rasés.

Les appareils font plutôt beaucoup de bruit et leur utilisation n’est pas recommandée pour les parties du corps qui sont plus sensibles.

Le dermaplaning

Ce n’est pas une technique d’épilation à proprement parler. Il s’agit plus d’une forme d’exfoliation mécanique qui consiste à faire glisser soigneusement une lame (scalpel) sur votre visage.

Le but est de gratter doucement les couches supérieures des cellules mortes pour les éliminer, et d’enlever les poils fins (duvet). C’est pour cette action que j’ai choisi de la classer comme méthode dépilatoire.

C’est une méthode complètement indolore qui permet de faire peau neuve en éliminant tout le fin duvet recouvrant le visage (bonjour la peau lisse des coréennes 🥰)

La repousse des poils n’est pas plus épaisse, les pores sont plus fins, la peau absorbe mieux les soins et le maquillage tient mieux. Bref, c’est tout bénef.

Néanmoins les peaux sensibles doivent faire preuve de prudence, cela pourrait entraîner davantage de rougeurs. La team acné, eczéma et autres problèmes de peaux devrait aussi l’éviter au risque d’aggraver leurs blessures.

Les techniques d’épilation définitive

L’électrolyse

Elle consiste à électrocuter les poils à la racine à l’aide d’une aiguille, un à un. C’est une méthode permanente. Les poils arrachés ainsi ne repousseront plus jamais, à moins d’un débalancement hormonal ou d’une autre condition de santé.

L’avantage est le caractère définitif de l’épilation couplé au fait qu’il est efficace sur tous les types de poils et de peaux, contrairement au laser.

Néanmoins c’est une technique très douloureuse et très onéreuse. Le temps du traitement est long (il faut plusieurs séances pour que tous les poils soient décimés, compter jusqu’à 2ans). Après les séances, la peau est photosensible et ne doit pas être exposée au soleil.

L’électrolyse n’est pas recommandée pour les personnes souffrant de problèmes cardiaques, les diabétiques sous insuline et les femmes enceintes. Et elle ne doit être pratiquée que par un professionnel (dermatologue).

Le laser

Le principe : un rayon laser vise la mélanine pour atteindre le poil à sa base au niveau du bulbe, là où il débute sa croissance et le détruire.

L’avantage est que le poil est définitivement supprimé.

L’inconvénient est qu’il est essentiel de faire plusieurs séances à quelques mois d’intervalle car la technique n’agit que sur les poils en phase de pousse (environ 20% des poils à chaque fois). De plus, cette méthode ne peut pas s’utiliser sur tous les types de peaux.

Le laser ne faisant pas de différence entre mélanine de la peau et mélanine du poil, il y a un gros risque de brûlures et de dépigmentation chez les personnes à peau mates et foncée. Et enfin c’est une méthode très onéreuse. Elle doit aussi être réalisée par un professionnel en la matière.

Vous voilà au fait de toutes les techniques (grosso modo) existant pour avoir une épilation on fleek si vous le désirez. Laquelle (lesquelles) pensez-vous être la (les) meilleure(s) pour vous? N’hésitez pas à nous le dire en commentaires.

Et si finalement ça ne vous dit plus trop rien de retirer vos poils, (oui on aime avoir le droit de changer d’avis ici 😁) voici un article qui va vous plaire. Dans tous les cas, donnez-vous beaucoup d’amour !

Agoododjié!

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s