Femme

Sarraouina Mangou: la reine mythique

Est-elle le fruit d’une hallucination collective ? A-t-elle réellement existé ? L’on ne pourrait le dire avec certitude. Pourtant, La Sarrouina Mangou, qui vit à la frontière où se mêle le mythe et la réalité, est une source d’inspiration et une fierté pour tout un peuple.

Résistante farouche, défenseure des femmes, des enfants et de son village, découvrons donc cette reine mythique qui est la Femme Badass de ce mois.

Symbolisme de la résistance à l’oppression quelle qu’elle soit

Google.

L’histoire de la Sarraouina Mangou (Sarraouina signifie reine en haoussa) s’est pendant longtemps transmise par le biais de la tradition orale. Orpheline, elle descend d’une longue lignée de « famma-mousso », c’est-à-dire de femmes cheffes dans son village Haoussa, Lougou.

Dès son enfance, la Sarraouina, membre de cet ordre sacré, appelée au pouvoir, a été préparée pour son destin. Elle suit plusieurs rituels initiatiques qui ont pour but de lui donner les capacités spirituelles et politiques nécessaires à l’accomplissement de sa mission.

Lougou était un royaume riche et bien protégé. Il se développait grâce aux activités commerciales, sous la protection de la Sarraouina. En janvier 1899 cependant, la France envoya la colonne militaire Voulet-Chanoine afin de faire la conquête de la région courant le lac Tchad.

Les soldats de cette mission se montrèrent assez cruels. Ils décimèrent de nombreux villages, tuant, violant et brûlant, laissant une traînée sombre du Sénégal au Niger. Pendant que leurs voisins coopéraient, la Sarraouina Mangou, soutenue par son peuple, refusa d’abdiquer.

Le combat fut farouche, armé d’arcs et de gris-gris, le peuple de Lougou et leur Reine créèrent la terreur dans le camp de la colonne militaire, bien que ces derniers disposassent de fusils.

Les villageois durent abandonner Lougou, mais se battirent farouchement. Ils réussirent à retarder la colonne dans son avancée. La Reine Mangou, d’après la légende, disparut mystérieusement sous la forme d’une panthère noire.

Figure de femme libre et libératrice

Elle n’a certes pas gagné contre l’avancée des colons, mais elle a constitué une résistance farouche, inattendue, qui les a énormément ralenti dans leur quête du Sahel.

La Sarraouina est ainsi devenue un symbole de lutte, mais également une figure de femme libre et de libératrice. Elle est un personnage historique nigérien attesté. Elle fait partie du panthéon de souverains ayant lutté contre les colonisateurs de toutes leurs forces.

La Sarraouina inspire. Présente dans les manuels scolaires, sujet de films, de ballets folkloriques ou encore de romans, elle fait la fierté de son pays. Elle est, au même titre que toutes les autres Reines d’Afrique, l’exemple parfait montrant que les femmes peuvent avoir du pouvoir et bien en faire usage.

Pour ce qu’elle a représenté et représente encore aujourd’hui, la Sarraoiuna Mangou est une Femme Badass.

AGOODOJIE!

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s