Beauté

Le retour au naturel serait -il un effet de mode ? 

Il y a quelque temps, j’étais allée rendre visite à l’une de mes tantes. Elle était en admiration devant mes cheveux, me félicitant de la douceur de ma texture crépue. Puis elle me posa la question fatidique, celle dont a horreur toutes les naturalistas confirmées. « Fènou, penses tu que tu défriseras à nouveau tes cheveux ? » En riant, je lui fis comprendre que, plus jamais, je n’utiliserai un pot de défrisant de ma vie. Elle rétorqua « mais, chérie et si le Nappy passait de mode ?» Je lui expliquai alors que mon retour au naturel avait une signification profonde. Et c’est cette explication donnée qu’il me plaît bien de partager avec vous aujourd’hui.

REVENIR AU NATUREL POUR UNE MEILLEURE SANTÉ

Comme beaucoup de petites filles noires, j’ai été défrisée tôt. Et pendant une bonne partie de ma vie, j’ai souffert en silence des séquelles du défrisage : brûlures, plaies, affinement des cheveux et j’en passe. Mais dès que l’une de mes amies m’a fait comprendre l’existence d’une autre alternative, celle selon laquelle nos cheveux pouvaient garder leur état initial, je n’ai pas hésité un seul instant ; et j’ai expulsé le défrisant, ce produit néfaste, de ma vie, ce jour-là même ! Plus tard, grâce à des recherches, j’ai découvert que les produits défrisants pouvaient avoir de graves répercutions sur la santé des femmes et des filles comme les pubertés précoces, les fibromes… Ce qui m’a confortée dans mon choix.

LE RETOUR AU NATUREL : UNE DÉCOUVERTE DE SOI

Depuis mon retour au naturel, j’ai beaucoup appris sur moi-même. J’ai pris connaissance de ma texture crépue avec laquelle je suis tout de suite tombée en amour ; observer mes cheveux frisés me remplit d’une joie que, seules celles qui ont fait ce pas, peuvent comprendre. Je me sens enfin MOI, telle que Dieu m’a créée, avec des cheveux magnifiques, magiques, qui rétrécissent au contact de l’humidité.
Le traitement quotidien de mes cheveux m’a également induite à un soin particulier pour mon corps. Mes cheveux m’ont appris à m’aimer ; ce qui a boosté en moi, une grande confiance en soi. Le retour au naturel fut donc, pour ma part, un vrai cheminement vers la découverte de soi.

LES CHEVEUX CRÉPUS, NOTRE IDENTITÉ

À l’origine, le défrisage était un moyen utilisé par les esclavagistes pour briser le mental des déportés. Les cheveux étaient, en effet, très importants pour nos ancêtres ; chaque ethnie avait des styles de coiffure qui la caractérisait et ces coiffures variaient aussi selon le statut de celui qui les portait. Les cheveux étaient donc, pour eux, un motif de fierté. Mais, pour totalement asservir les esclaves noirs, les chefs de plantations leur plongeaient les cheveux dans de la soude (qui est l’un des principaux ingrédients des défrisants) et ceux-ci devenaient totalement lisses. C’était un processus qui servait, entre autres, à faire oublier aux noirs leur identité, à les détruire psychologiquement, de manière à les rendre plus dociles. Longtemps après l’abolition de l’esclavage, les diktats de la société ont continué à faire croire aux noirs descendants d’esclaves ainsi qu’à ceux restés sur le continent que leurs cheveux n’étaient pas beaux.
Retourner au naturel pour moi est, en outre, une acceptation de mon identité. Je suis fière de mes cheveux, fière de mon patrimoine culturel. Porter mes cheveux au naturel est une façon pour moi de dire : « Oui, je suis africaine ; je trouve mes cheveux beaux et je les assume ! »


Nos cheveux sont une part intégrante de notre personne. À ce titre, chacun est libre d’en faire ce qu’il veut. Mais, si vous choisissez de revenir au naturel, faites le pour de bonnes raisons. En suivant la mode, vous vous rendez esclave des tendances. Les modes vont et viennent ; se définir à travers elles, pour moi, revient à ne pas avoir de personnalité. De plus, le choix d’être « nappy » par effet de mode donne la preuve que vous n’aimez pas vraiment vos cheveux, mais que vous désirez seulement les avoir, semblables à ceux d’un tel. Vous fantasmez alors sur une texture qui n’est point la vôtre et, quand vous constaterez que la réalité est différente de vos attentes, le défrisage redeviendra pour vous une option.

Soyez vous-même, restez vous-même, aimez vous et aimez vos cheveux, ils vous le rendront bien.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s