GirlsTalk

Le B A Ba de l’hygiène intime féminine

Ces dernières années des produits innovants pour l’entretien de l’intimité de la femme abondent sur le marché. Des capsules qui vous mettent des paillettes dans l’orifice vaginal à ces gels parfumés qui vous promettent de sentir la plage de Copacabana on ne sait vraiment plus où donner de la tête.

Les forums sur les réseaux sociaux aussi s’en donnent à cœur joie avec des recettes maisons naturels de produits à s’insérer dans le vagin pour s’assurer que ce dernier soit au top de sa forme. On pourrait se demander,en matière d’hygiène intime féminine, qui détient la vérité !

Nous avons donc décidé de vous entretenir sur les bases de l’hygiène intime de l’organe génital de la femme.

Chouchouter sa flore quotidiennement

Contrairement à ce que toutes les publicités peuvent nous faire penser, on a pas besoin de mille et un produit pour prendre soin de son intimité. Les lingettes intimes, gels parfumés et gélules sont totalement superflus et constituent généralement une perte de temps et d’argent.

D’ailleurs, l’odeur de votre intimité est tout à fait normale. À moins que vous souffriez d’une infection, vous n’avez pas besoin de produits pour « sentir bon ». Et dans le cas d’une infection, seul un médecin pourra vous prescrire les produits adéquats et formulés pour votre intimité.

Pour couronner le tout, ces produits peuvent avoir de graves répercutions sur la santé de votre vagin. En effet ils peuvent contenir des substances qui vont non seulement vous irriter mais aussi déséquilibrer le pH de la flore vaginale.

Il est important de savoir que le vagin se nettoie tout seul. Il existe des glandes au niveau du col de l’utérus qui sécrètent du mucus. Ce dernier nettoie le vagin. Il est donc impératif de ne rien insérer dans le vagin pour le nettoyer car il n’en a pas besoin. Les parties de l’organe génital de la femme qui doivent être lavées sont donc celles externes. Il s’agit donc de la vulve, des petites et grandes lèvres.

Un savon doux non parfumé

Un savon doux non parfumé est ce qui conviendrait pour le nettoyage de votre partie intime. Si vous ne savez pas lequel prendre, vous pouvez toutefois vous renseigner auprès de votre gynécologue ou pharmacien. Il serait préférable que vous utilisiez vos doigts et de l’eau comme autre outils d’entretien de votre intimité.

La fréquence de lavage

Il est recommandé de se nettoyer deux fois par jour, le matin et le soir. Vos gestes doivent être doux et délicats afin de ne pas créer des lésions.

Après être allé au toilettes

Après avoir uriné, il est recommandé de se nettoyer avec une serviette hygiénique douce de l’avant vers l’arrière. Cela permettra d’éviter le passage des possibles bactéries vers le vagin.

Un soin particulier pendant les règles

Pendant les règles, le vagin est encore plus exposé aux microbes. En effet, la présence de sang crée une ouverture propice aux infections. Les deux nettoyages quotidiens sont donc de vigueur.

Optez pour des protections hygiéniques qui respectent votre peau et votre santé. Les serviettes hygiéniques lavables et réutilisables ou la coupe menstruelle qui sont non seulement respectueuses de votre corps et de l’environnement sont de bonnes alternatives. Mais si vous préférez les serviettes jetables et les tampons, veillez à en choisir qui respectent votre corps. C’est très important car les serviettes et tampons peuvent représenter un réel danger pour votre organisme.

Quel que soit votre choix, il y a une règle primordiale à respecter. Vous devez les changer, ou dans le cas de la coupe, la vider toutes les six heures afin d’éviter éviter le choc toxique.

Le gynécologue, votre meilleur ami

La consultation gynécologique est une étape très importante dans la vie d’une femme. Malheureusement, beaucoup de femmes l’ignorent. Il est conseillé de consulter son gynécologue au moins une fois par an dès que l’on devient sexuellement active.

Le rôle du gynécologue serait entre autre de vous aider à maintenir votre organe génital en bonne santé et à vérifier que tout va bien chez vous. Une consultation régulière du gynécologue vous permettra de détecter tôt si vous souffrez de maladies dangereuses comme le cancer du col de l’utérus.

Votre premier réflexe quand vous constatez que quelquechose cloche au niveau de votre sexe devrait être de contacter votre médecin. Aujourd’hui nos premiers réflexes sont souvent de consulter Google ou les forums sur le net qui sont souvent remplis de mauvais conseils.

Le gynécologue est votre meilleur allié quand il s’agit de la santé de votre intimité et insérer une consultation au moins une fois par an dans votre planning est une nécessité.

Pour finir, vous devez apprendre à écouter votre corps. C’est la seule façon de ne pas tomber dans le piège des publicités qui vous font croire que votre corps n’est pas normal. Vous êtes la personne la mieux placée pour savoir si vous allez bien ou pas. Alors prêtez attention aux choses que vous chuchote votre organisme. Et surtout n’hésitez pas à contacter votre médecin si vous avez des raisons de vous inquiéter. Sur ce, portez vous bien!

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s