Faits de Société

Le blanchiment de la peau et la beauté en Afrique

La marque camerounaise de cosmétiques CARIMO a été le sujet d’un vrai scandale sur les réseaux sociaux il y a quelques semaines. En effet, dans le but de promouvoir ses produits, la marque a créé une affiche qui n’a pas du tout séduit le public. On pouvait y observer une femme au teint clair, assise sur un trône tandis que devant elle se prosternaient des hommes et femmes à la peau foncée. Ils semblaient être en adoration devant cette femme à la peau quasi métissés.

Cette affiche publicitaire n’a pas du tout plu, car beaucoup ont trouvé qu’elle faisait l’apologie de la dépigmentation. Ce n’est pas le premier scandale concernant une marque promotrice de l’éclaircissement de la peau en Afrique subsaharienne. En 2018, la star américaine de la téléréalité Blac Chyna avait subi un vrai lynchage pour être venue promouvoir des produits éclaircissants au Nigéria.

Malgré le fait que la société africaine semble se soulever contre toute tentative d’incitation à s’éclaircir la peau, fort est de constater qu’elle est monnaie courante sur le continent. De nombreux hommes et femmes dépensent des centaines de milles dans des crèmes et injections afin d’avoir une carnation deux à trois teintes plus claires. Nous allons donc aborder aujourd’hui, la dépigmentation et essayer de comprendre la relation amour-haine que les africains ont avec elle.

Quelles sont les causes du blanchiment de la peau?

Affiche polémique de la marque Carimo

La dépigmentation est la conséquence directe du colorisme. Le colorisme est une discrimination qui sévit principalement chez les personnes de couleurs. Il consiste à privilégier les personnes aux peaux les plus claires parce qu’elles sont considérées comme plus belles que les autres. Le colorisme est lui-même un héritage de l’esclavage et de la colonisation. Vous pourrez en savoir plus sur ce fait social dans notre article sur le sujet. Le colorisme crée généralement un mal être chez certains hommes et femmes africains aux carnations les plus sombres.

 La peau claire est non seulement un symbole de beauté, mais peut aussi être perçue comme le signe d’un statut social élevé. D’une meilleure réussite sociale. On a tous entendu cette phrase « l’eau lave, mais l’argent rend propre ». Cette phrase est le plus souvent utilisée pour qualifier une personne qui a réussi et dont la réussite se manifeste par une peau beaucoup plus unifiée et plus claire. Certains artistes africains n’hésitent pas à se blanchir la peau dès que leurs carrières commencent à décoller, et partout foisonnent des photos avant-après avec en légende ladite phrase.

Une peau plus claire peut aussi être une garantie de trouver l’amour. Cette assertion est la croyance de beaucoup de femmes notamment. Elles croient à tort que tous les hommes préfèrent les femmes aux carnations plus claires.  La dépigmentation devient alors le moyen qu’utilisent certains pour vaincre leurs complexes et leur mal-être.

Les cocktails Molotov de l’éclaircissement de la peau

Blac Chyna sur une photo faisant la pub de la crème éclaircissante whitenicious

Les méthodes utilisées pour éclaircir les peaux noires sont toutes dangereuses. La méthode la plus prisée par les stars africaines et la plus difficile d’accès est l’injection d’un mélange de glutathion et de vitamines C. Cette méthode souvent présentée comme inoffensive ne l’est pas en réalité. En effet, pour réussir à se blanchir la peau avec ces produits ils doivent être injectés à fortes doses et régulièrement.

Ceux qui n’ont pas les moyens de s’offrir cette dépigmentation de luxe se consolent avec des crèmes de fabrications artisanales. Certains mélangent de la javel avec des crèmes ayant une teneur élevée en hydroquinone. La méthode extrême d’éclaircissement de la peau est la brûlure de la couche supérieure de la peau.

Ces techniques ont toutes pour but de diminuer la présence de mélanine, ce pigment biologique qui donne leurs magnifiques couleurs aux peaux noires.

Quels sont les effets secondaires du blanchiment de la peau?

Ne pas blanchir, lavage à la main recommandé

L’éclaircissement de la peau a de nombreuses conséquences néfastes aussi bien sur la santé de ceux qui le pratiquent que sur la société. En ce qui concerne la santé, les plus chanceux s’en sortent avec une peau diaphane et qui manque d’uniformité. Leurs odeurs corporelles ne sont pas des plus plaisantes.

Dans les cas les plus graves, les personnes qui s’éclaircissent la peau peuvent avoir un cancer de la peau. Leurs peaux auront des difficultés à cicatriser. Les personnes qui font un fréquent usage des doses élevées de glutathion sont fortement exposées au cancer, aux insuffisances hépatiques et aux affections rénales. 

Au plan social, la dépigmentation donne une mauvaise image de la beauté aux esprits jeunes et influençables. Les enfants et adolescents qui sont exposés chaque jour à des stars qui se sont éclaircies intègrent que pour être acceptés, beaux, et avoir un bon statut social, il faut détruire son épiderme. Cette pratique nourrit les complexes et accentue la croyance selon laquelle la peau noire est sale et affreuse. Certaines personnes vont jusqu’à utiliser ces produits toxiques sur des enfants afin de « maintenir leur teint de naissance ».

Ce qu’on peut faire pour lutter contre le blanchiment de la peau

Le continent africain est diversifié. Et cette diversité fait sa beauté. Il est impératif d’apprendre aux enfants à aimer leurs peaux noires. Heureusement, de plus en plus de célébrités se lancent dans la lutte contre ce fléau. Les actrices Beverly OSU et Lupita Nyong’o incitent les enfants à aimer leurs peaux ébènes.

Certaines célébrités comme la chanteuse camerounaise Mani Bella et l’influenceuse kenyane Vera SIDIKA ont décidé de montrer l’exemple en arrêtant de décaper leurs peaux.  Il est en effet possible pour certaines personnes de retrouver leurs peaux noires d’origine. Au Bénin, la marque de produits cosmétiques Origine Terre qui lutte contre la dépigmentation accompagne les femmes désireuses d’en finir avec l’éclaircissement de la peau.

Vera SIDIKA avant et après avoir arrêté la dépigmentation

Il faudrait se montrer tolérant envers les personnes dépigmentant leurs peaux, car la plupart souffrent dans leurs êtres. Ces personnes sont souvent moquées, surtout celles qui n’ont pas les moyens de s’offrir un traitement qui ne leur laissent pas des tâches multicolores sur le corps. Elles doivent être écoutées et conseillées avec douceur afin de les amener à arrêter.

Comme le disait la chanteuse Beyoncé dans son hit Brown Skin Girls, « Ta peau n’est pas seulement noire, elle brille et raconte ton histoire ». Notre peau est notre héritage. Nous avons le devoir de la préserver, de la valoriser et de lui donner l’amour qu’elle mérite.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s