Beauté, Dossier Dreadlocks

Dreadlocks : 5 choses à savoir avant de se lancer

Les dreadlocks font partie des coiffures les plus tendance aujourd’hui. Comme nous l’avons abordé dans cet article, il s’agit d’une coiffure qui remonte à la nuit des temps et qui a été portée tant par des rois, des guerriers, et des religieux que par des gens de simple condition. De nos jours le port des dreadlocks est toujours un choix orienté par des motivations traditionnelles, spirituelles, religieuses, ethniques ou de mode. Quelqu’en soit la raison, dès que vous vous décidez à sauter le pas, il est important de prendre en compte certains basiques.

Vous découvrirez dans cet article quelques points essentiels pour vous lancer.

1- soyez prêt !

Cela semble étonnant de le dire, mais la première chose à savoir avant de se lancer c’est d’être vraiment sûr que vous voulez des dreadlocks. Quelles sont vos motivations ? Pourquoi voulez-vous en porter?

Les locks pour vous, c’est l’aventure d’une vie ou juste une affaire de 2-3 ans? Comment vous entrevoyez votre aventure capillaire de locksée? Qu’est ce qui vous motive?

2- Renseignez-vous

Il est bien beau de baver sur les locks de votre super pote ou de votre coach de danse qui vous fait craquer, mais porter des locks n’est pas toujours évident. Comme revenir au naturel après avoir été défrisée presque toute sa vie, il faut s’y préparer un minimum. Prenez le maximum de renseignements possibles:

Renseignez-vous sur les différents types de locks et les différentes techniques de départ de locks. Il y en a énormément. Voyez les avantages et les inconvénients de chacunes d’entre elles, lesquelles sont plus adaptées à votre type de cheveux, leur longueur, le style que vous avez envie d’adopter, etc.

Comme type de locks on a:

– les ORGANIC LOCKS

Il s’agit des dreads qui atteignent leur maturité sans manipulation, sans peigne, ni tracé prédifini à la base. On lave souvent et on laisse les cheveux libres et murir par eux-mêmes.

– les FREEFORM LOCKS

Le traçé est défini préalablement mais par la suite, on sépare les repousses au fur et à mesure après le lavage. L’entretien est minime comme les Organic Locks.

Après avoir effectué les traçés, on laisse les cheveux tranquille en les séparant de temps en temps. On peut les débuter par des tortilles, des vanilles, des tresses,… Il faut juste laisser le temps faire son oeuvre. La reprise des racines peut être faite à n’importe quel moment, le moins souvent possible.

– les MANIPULATED LOCKS

Il s’agit de locks qui ont été démarrés soit au peigne, par des vanilles, par des tresses, par des tortilles et qui sont entretenues régulièrement, avec reprise des racines régulières.

– les SISTERLOCKS/BROTHERLOCKS

Sont des locks très fines souvent débutés et entretenues au crochet. L’entretien est indispensable pour éviter la casse à la base de ces locks fines. Il est préférable de prendre rendez-vous dans un salon qui connait bien la démarche à suivre.

renseignez vous sur le prix: installer des locks et les entretenir sur la durée demande un certain budget. Demandez-vous combien vous êtes prêt à investir dans vos locks. D’abord pour les réaliser, ensuite pour l’entretien régulier, puis chaque 2-3 mois pour les reprises de racines.

renseignez-vous sur les différents moyens d’entretenir vos locks, et les soins particuliers à leur apporter pour qu’ils poussent en santé et en beauté

3- confiez votre tête à un professionnel… ou pas!

Si vous voulez avoir des locks de qualité, préférez vous orienter vers un professionnel des locks. Il sera à même de vous conseiller, de prendre soin de vos cheveux, et de vous formuler des conseils adaptés. Vous pouvez recherchez dans votre environnement proche une coiffeuse ou un coiffeur compétent, spécialiste des locks. Leur prix peuvent varier mais allez toujours vers quelqu’un qui vous a été recommandé pour son expertise. Il y a toujours une différence.

Mais si vous vous sentez capables de faire vos locks vous même sur toute votre tête, allez-y. Assurez-vous juste d’avoir bien compris la technique utilisée; l’avoir bien vue faite à travers des vidéos sur le sujet, et l’avoir même testé sur une petite partie de vos cheveux. Si en cours de route, vous estimez ne pas pouvoir y arriver, n’hésitez pas, ayez recours à un professionnel formé.

4- Préparez vous à être déçue!

Les locks peuvent revêtir énormément d’aspects. Même quand vous définissez la grosseur souhaitée, le type de locks, le volume, le nombre, etc, ne vous attendez pas à avoir le résultat que vous aviez exactement imaginé. Vos locks ne ressembleront pas à ceux de la voisine car vos cheveux n’ont pas la même texture, la même épaisseur, le même volume ou la même longueur. Vos cheveux ne réagiront pas pareils que les cheveux d’untel autre. Alors il est important que vous gardiez à l’esprit que vous ne pouvez pas savoir exactement ce à quoi vous attendre. Peut être seront-ils comme vous voulez, peut-être pas, le plus important est d’apprendre à les aimer comme ils sont. Soyez flexible et ouvert dans l’attente de vos locks.

5- soyez patient

Les locks mettent beaucoup de temps à pousser. Une fois effectués ils évoluent en 4 phases:

La phase des Bébés Locks

Les bébés locks sont très souples, légères, et les pointes sont bouclées. Elles peuvent se défaire facilement au lavage surtout si vous avez les cheveux peu crépus peu importe la méthode choisie pour débuter les locks. Généralement, elle prend fin vers le 6eme mois.

La phase des Locks Adolescentes

C’est celle où commence l’emmêlement. Globalement,vos cheveux commencent à former un grand fouillis. Les boucles s’accentuent mais des noeuds se forment sur la longueur de vos locks. Au toucher , ce sont des boules disséminées irrégulièrement sur la surface des locks. Les pointes sont toujours bouclées. Cette phase est généralement la plus longue entre le 6eme mois et la 1ère année.

La phase des Locks Pré-matures

Les locks sont plus circulaires notamment grâce au Palm-rolling (roulage entre les paumes). Les repousses sont souples mais les longueurs plus compactes et plus grosses que dans la phase précédente. Pour autant , vos locks ne sont pas entièrement formées. Il se peut même que vos pointes soient encore bouclées à plusieurs endroits. Elles sont plus molles que les longueurs. cette indication est infaillible pour savoir si vos locks sont matures ou non .

La phase des Locks Matures

Vos Locks sont à présent solides, rigides. Tous les cheveux sont bien rassemblées en plusieurs lianes bien distinctes des racines aux pointes. C’est généralement à partir de  ce moment là que ce que les cheveux prennent plus de longueur rapidement!

Ayez donc assez de patience pour profiter de chacune de ces étapes, et ne pas abîmer vos locks en formation.

Les locks sont une coiffure de plus en plus prisée chez les adeptes du naturel. Mais avant de se lancer il faut bien prendre en compte certains éléments, et être préparé au fait que nos locks finales peuvent ne pas forcément ressembler à l’image qu’on se faisait d’elles. Mais qu’elles méritent tout notre amour et nos soins.

J’aurais aimé savoir que les locks sont imprévisibles, aujourd’hui tu les adores et demain moins. J’aurais aussi aimé savoir comment vraiment les entretenir pour qu’ils restent beaux et en pleine santé. Ça aurait été cool si on m’avait prévenu que ça coûte un peu d’argent aussi.

Une locksee anonyme 💜

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s