Beauté, Dossier Spécial Acné

Les différents types d’acné

Pendant longtemps on m’a proposé des soins et des remèdes « naturels » qui étaient censés éliminer mon acné comme par magie et bien sûr, aucun d’eux n’a fonctionné. En tout cas, aucun d’eux n’a fonctionné sur le long terme parce que je n’étais pas assez bien renseignée.

Quand on ne sait pas y faire, l’acné est une maladie qui peut nous faire dépenser temps et argent sans que l’on obtienne véritablement satisfaction. À toutes celles, qui comme moi, ont eu et continuent à vivre avec une peau acnéique, l’équipe de Agoodojie dédie ce Dossier Spécial Acné.

Chercher à connaitre et comprendre son acné est le premier pas vers une peau plus nette. Il existe non pas une acné, mais plusieurs types d’acné. Si vous souhaitez connaitre le vôtre pour savoir comment guérir, ce premier article du Dossier Acné est pour vous.

L’acné : c’est quoi ?

Vous vous dites sûrement que vous savez déjà ce qu’est l’acné, mais avant de défiler jusqu’à la seconde partie de l’article, dites-vous que vous pourriez avoir un plus. Quand on dit « acné », souvent la première chose qui vient à l’esprit ce sont les boutons et les cicatrices.

Pourtant bouton n’est pas forcément synonyme d’acné. En effet, plusieurs autres maladies de la peau ont pour symptôme l’apparition de boutons sur le visage et sur d’autres parties du corps parce que oui, l’acné est une maladie.

La plupart du temps, on s’occupe tellement de l’aspect « esthétique » de l’acné qu’on en vient à perdre de vue sa dimension clinique. Comme le cœur et le foie, la peau est un organe et plus précisément notre principal organe externe.

En effet, en tant que barrière entre notre organisme interne et le monde extérieur, la peau est très sujette aux affections. L’acné, qui fait partie de ces affections, est due à la surproduction de sébum qui entraine la prolifération de la bactérie propionibacterium acnes (la vilaine méchante).

C’est cette bactérie qui cause l’inflammation qui entraine la formation des boutons sur la surface de l’épiderme. En fonction de l’apparence des boutons qui apparaissent, vous pourrez déterminer si vous souffrez d’acné ou d’une autre dermite comme la folliculite ou la rosacée.

Il est d’ailleurs conseillé de consulter un dermatologue pour avoir un diagnostic d’expert pour ne pas utiliser des soins non adaptés.

Les différents visages de l’acné

Sans mauvais jeu de mots (si un peu quand même), on peut dire que l’acné à plusieurs visages. Elle peut apparaitre à n’importe quel moment de la vie et pour des raisons diverses. Chacun de ses types d’acné se différencie des autres aussi bien de par ses causes que de par les symptômes qui le caractérisent.

L’acné hormonale

Charité bien ordonnée commence par soi-même dit-on, donc permettez-moi de commencer par le type d’acné qui me concerne : l’acné hormonale. Alors, ça peut paraitre assez bizarre, mais il faut savoir que tous les types d’acné sont d’origine hormonale.

Tout notre organisme est contrôlé par une multitude d’hormones qui commande toutes les réactions de notre corps. Dans le cas de l’acné hormonale, c’est une surproduction de testostérone qui est souvent à son origine.

Cette forme d’acné apparait généralement après la phase de l’adolescence et à l’âge adulte entre 25 et 30ans. Dans certains cas, elle est même une persistance de l’acné juvénile. Les types de boutons qui apparaissent en cas d’acné hormonale sont souvent des points noirs, des points blancs, des papules et des pustules.

Bien qu’ils puissent apparaitre sur tout le corps, ces boutons apparaissent principalement dans le cou, sur les joues et autour de la bouche. Ils ont également tendance à laisser des marques et cicatrices assez profondes sur la peau.

À la base de l’acné hormonale, le stress, les menstruations irrégulières et le syndrome des ovaires polykystiques sont les causes les plus récurrentes.

L’acné rétentionnelle

Des lésions de petite taille qui donnent un aspect granuleux à la peau ? Aucun doute à avoir, il s’agit sûrement d’un cas d’acné rétentionnelle. Caractérisée par des points noirs et des points blancs de très petite taille, l’acné rétentionnelle est l’un des types d’acnés les plus répandus.

Elle peut survenir au moment de l’adolescence et même plus tard, à l’âge adulte. Ses lésions caractéristiques se répandent généralement sur la zone T du visage, le dos et sur la poitrine. L’acné rétentionnelle est généralement causée par une accumulation du sébum et des cellules mortes dans les pores.

La règle d’or avec ce type d’acné est d’éviter de toucher votre visage comme nous vous l’avions dit dans cet article.

L’acné conglobata

L’acné conglobata est l’une des formes d’acné les plus sévères qui puissent être rencontrées. Elle a tendance à créer des lésions assez importantes sur la peau et s’étend principalement sur les fesses, dans les aisselles et parfois sur l’abdomen.

En plus d’être caractérisée par les comédons, les pustules et les papules caractéristiques de l’acné hormonale, l’acné conglobata fait aussi apparaitre des abcès et des nodules douloureux. Les cicatrices qu’elle laisse sont assez irrégulières.

Un cas d’acné conglobata peut être causé par un trouble auto-inflammatoire lié à certaines maladies auto-immunes. En raison de sa gravité, il est très important de passer un examen dermatologique lorsque vous soupçonnez être atteint. e de ce type d’acné.

L’acné fulminans

L’acné fulminans est elle aussi une forme d’acné très sévère, mais assez rare. Contrairement aux autres types d’acné, ce type d’acné est aigüe. Il apparait assez soudainement et les garçons adolescents sont les plus touchés.

L’acné fulminans est souvent causée par la prise de certains médicaments anti-acné dans les mauvaises proportions. Elle est caractérisée par des lésions acnéiques de taille assez impressionnantes qui s’étalent sur le visage et sur la poitrine.

En plus de ces signes extérieurs, l’acné fulminans crée aussi de la fièvre et des douleurs musculaires et articulaires chez les malades. Elle doit donc être très prise au sérieux et les malades doivent impérativement se faire suivre par un dermatologue.

L’acné kystique

Dans la famille des acnés plus résistantes que la couche de vernis d’une pédicure, j’appelle : l’acné kystique. Comme son nom l’indique, les lésions caractéristiques de l’acné kystique sont les kystes douloureux au toucher qui se forment sous la peau sur le bas du visage.

Cette forme d’acné est plus récurrente chez les hommes que chez les femmes et est classée parmi les formes sévères de la maladie. Un déséquilibre hormonal créé par la consommation excessive d’alcool, les menstruations irrégulières ou encore la prise de certains médicaments est la principale cause des cas d’acné kystique.

Pour recevoir un traitement adapté à ce type d’acné, il est préférable de consulter un dermatologue.

Sachez que pour être sûr. e du type d’acné dont vous souffrez, il est indispensable de consulter un médecin qualifié pour : un dermatologue. À partir d’analyses médicales approfondies, il pourra soit confirmer ou infirmer ce dont vous vous doutez déjà.

En attendant, nous vous disons à plus tard pour le prochain article de ce Dossier Spécial Acné !

Agoodojie!

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s