Dossier Spécial grossesse, GirlsTalk

Grossesse: quand consulter en urgence?

Quand on est enceinte, les sources d’inquiétude sont nombreuses, surtout lorsqu’il s’agit d’une première grossesse. En effet, le corps change et il est parfois difficile d’identifier les vraies sources de danger parmi la pléthore des signes de la grossesse.

Découvrez dans ce deuxième article sur la grossesse les signes devant lesquels vous devez consulter en urgence.

Au 1er trimestre

Les premiers mois de grossesse, vous devez prêter une attention particulière aux saignements. En effet, ils peuvent être le signe:

  • d’un avortement spontané (fausse couche);
  • d’une grossesse extra-uterine (l’embryon se développe en dehors de la cavité utérine);
  • d’une grossesse molaire (multiplication anarchique des cellules du placenta)
  • ou d’une infection.

Dans un cas ou dans l’autre il s’agit d’une urgence ! Vous devez vous rendre immédiatement à l’hôpital pour être prise en charge. Il est important de relever l’aspect, la couleur et le contexte au cours duquel ils ont débuté. Ceci orientera mieux votre gynécologue sur leur étiologie.

Il réalisera une échographie qui permettra de statuer définitivement sur l’origine du saignement; et de mettre en place le traitement adéquat.

Néanmoins, ces saignements peuvent aussi ne révéler aucune anomalie particulière. Les saignements du premier trimestre sont fréquents (une femme sur quatre), et 50 % des femmes qui en présentent en début de grossesse mèneront cette grossesse à terme.

Mais il s’agit d’une vie qui grandit en vous, il vaut mieux pécher par excès que par défaut. Découvrez aussi dans notre article comment prendre soin de vous pendant la grossesse pour votre bébé.

Au 2ème et 3ème trimestres

Les saignements

Au 2ème et 3ème trimestres, les saignements sont également inquiétants. Ils peuvent faire suspecter:

  • une menace d’accouchement prématuré;
  • un placenta praevia ou bas inséré (insertion très basse du placenta, près du col de l’utérus; ce qui représente un risque important d’hémorragie maternelle lors de l’accouchement. La césarienne s’avère souvent la seule option);
  • un hématome rétro placentaire (décollement du placenta, avec constitution d’un hématome entre la paroi utérine et le placenta). C’est une urgence qui peut être fatale pour la mère et le bébé !

Dans un cas comme dans l’autre le traitement est connu et codifié. Plus tôt vous vous rendez à l’hôpital, plus tôt vous êtes diagnostiquée et meilleures seront vos chances de survie à vous et à votre bébé.

Bébé ne bouge plus

A partir du 4ème ou 5ème mois, vous commencerez à sentir votre bébé bouger. Cela montre sa vitalité et son bien-être. Vers la fin de la grossesse, il bougera différemment puisqu’il n’aura plus suffisamment de place pour des mouvements de grande amplitude.

Mais si vous constatez une diminution brutale de ses mouvements ou que vous ne le sentez plus du tout bouger, allez rapidement à l’hôpital. Le gynécologue fera une échographie pour vérifier son activité cardiaque et s’assurer que tout va vraiment bien.

Les œdèmes

Il s’agit d’une rétention d’eau dans les tissus, entraînant un gonflement de tout ou d’une partie du corps. C’est plutôt fréquent chez la femme enceinte. Mais si ces œdèmes s’accompagnent d’une prise de poids rapide (plus de 2kg en semaine), rendez vous à l’hôpital.

Il peut s’agir de signes précoces d’une pré-éclampsie (association d’une hypertension artérielle et de la présence de protéines dans les urines). Elle peut évoluer vers l’éclampsie qui met en jeu la vie de la mère et de l’enfant. Donc on va rapidement consulter pour se faire dépister.

Par ailleurs, des céphalées intenses, des nausées et vomissements, voire une douleur en barre de l’estomac, des bourdonnements d’oreilles, des troubles visuels, sont des signes critiques de survenue d’une éclampsie.

Rendez-vous de toute urgence à l’hôpital au moindre de ces signes!

Les contractions

Elles sont ressenties comme une tension dans le bassin avec un durcissement de l’utérus. Il est normal d’avoir des contractions isolées au cours de la grossesse.

Mais lorsque ces contractions deviennent régulières et douloureuses, ou qu’elles s’accompagnent de saignements ou de pertes liquidiennes, consultez rapidement. Il peut s’agir d’une menace d’accouchement prématuré.

Un écoulement de liquide

Si vous constatez un écoulement liquidien en provenance de vos voies génitales, évaluez en la quantité, la couleur, et l’aspect. Il peut s’agir du liquide amniotique et vous êtes probablement en train d’avoir une rupture prématurée des membranes.

Si elle survient tôt, avant 24 semaines de grossesse, les risques pour le bébé sont très élevés. Plus tard, il y a un fort risque d’accouchement prématuré et d’infection du fœtus.

Quel que soit le terme de grossesse

La fièvre

La fièvre est un mécanisme de défense de l’organisme. Elle sert de signal d’alarme et nous prévient que quelque chose cloche. Elle peut être le signe:

  • d’une pathologie de la grossesse (comme la listériose);
  • ou d’une infection en cours (infection urinaire, ovarienne, paludisme, etc.)

Il est donc recommandé de consulter un médecin dans la journée en cas de fièvre durant la grossesse.

Un choc

Tout choc provoquant la survenue de douleurs abdominales, de contractions persistantes, de pertes de sang ou de liquide impose une consultation gynécologique et une échographie en urgence.

La grossesse est un voyage qui n’est pas toujours de tout repos. De nombreuses situations peuvent entraver son déroulement normal. Elles s’annoncent néanmoins toujours par des signes qu’il est important de connaître pour permettre une prise en charge rapide en cas de problème.

Au moindre doute, n’hésitez pas à consulter votre gynécologue ou votre sage-femme. On n’est jamais trop sûr. Pour aller plus loin, consultez notre article sur comment bien vivre votre grossesse. Prenez bien soin de vous.

Agoodojie ! 🤍

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s